Peut-on définir la Malvoyance ?

Tous les patients Malvoyants ne partage pas le même degré de vision. Concernant le Malvoyant en France, l'indispensable enquète de la DREES Ministère de la Santé répertorie les déficients visuels en 4 classes distinctes : malvoyants légers, moyens, profonds et aveugles. Si vous lisez cette étude vous comprendrez que la classification n'est pas évidente. La répartition au sein de la population est la suivante :

  • 560 000 malvoyants légers
  • 932 000 malvoyants moyens
  • 207 000 malvoyants profonds et aveugles

Le Malvoyant selon classification OMS.

L' Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a quand à elle adopté une classification à 5 niveaux :

  • Classe 1 : Acuité Visuelle corrigée comprise en 3/10 et 1/10 et champ visuel supérieur à 20°
  • Classe 2 : Acuité Visuelle comprise entre 1/20 et 1/10
  • Classe 3 : Acuité VIsuelle comprise entre 1/50 et 1/20, ou champ visuel compris entre 5° et 10°
  • Classe 4 : Acuité Visuelle inférieure à 1/50 mais perception de la lumière
  • Classe 5 : Absence de perception lumineuse

Cette classification montre que le patient malvoyant ne se définit pas uniquement par l'Acuité Visuelle. Le champ visuel est également un critère important. Dans la vie de tous les jours, on comprend aisement qu'une altération du champ visuel produit un handicap important.

Plus d'information sur la classification

Le site Ophtalmo.net propose un dossier important sur ces classifications. Pourquoi classifier : la prise en charge financière d'un patient malvoyant repose parfois sur la determination d'un niveau de handicap.

Voir également :

Basse Vision Malvoyant DMLA Glaucome Rétinopathie Aides et Solutions